Marketa Hurychova et Félix Garçia reviennent sur la trêve internationale de la République Tchèque

Marketa Hurychova et Félix Garçia reviennent sur la trêve internationale de la République Tchèque

Comment s’est passé cette trêve internationale ?

Félix Garcia : Niveau personnel ça s’est bien passé, mais c’est dur de laisser l’équipe, ce n’est pas l’idéal mais le staff est très compétent et ça me permet de partir plus tranquille. 

C’était une semaine dure pour nous avec des résultats qui ne nous ont pas satisfaits. On doit continuer de travailler pour les qualifications du Championnat d’Europe car il reste des opportunités. 

Marketa Hurychova : Ce rassemblement était compliqué pour moi et je suis déçue que nous n’ayons pas obtenu de points lors des matchs face à la France et à la Croatie.

Vous avez affronté l’Équipe de France à Besançon, quel était votre état d’esprit avant la rencontre ? Quel était votre objectif ?

FG : Pour le match contre la France, c’est comme « normal » pour moi, c’est le pays où je vis avec des joueuses que je connais, une langue que je connais, c’est mieux que des déplacements en Macédoine ou autre. Donc pour moi, la France est un match semblable aux autres mais c’est vrai que l’ambiance ici est très bonne L’objectif avec l’équipe nationale, à tous les matchs, c’est de gagner mais avant tout de faire un bon match et de travailler pour le prochain. On a perdu contre la France et c’est logique mais nous n’avons pas été bon et c’est un problème.

MH : Le match face à la France a été une expérience incroyable pour moi. C’était la plus belle ambiance de ma vie. Les fans étaient incroyables et étaient derrière leur équipe. Malheureusement, nous avons perdu par une grosse différence de but mais l’Équipe de France est Championne Olympique donc c’était dur. Nous voulions évidemment créer la surprise et nous sommes allées au match dans l’optique de gagner.

Maintenant que vous vous côtoyez en club et en sélection, est-ce que votre relation à évolué ?

FG : Ma relation avec Marketa est très bonne, elle l’était déjà avant avec la sélection même si avec la sélection j’ai un rôle différent mais Marketa est très professionnelle et elle comprend cette différence. Mais c’est vrai qu’on parle beaucoup ensemble, on parle de handball, on échange sur pleins de choses mais comme avec toutes les autres joueuses.

MH : Felix est vraiment important pour moi, donc je suis heureuse que mon entraineur est à la fois à Saint-Amand mais aussi avec l’équipe nationale. Mais dans le même temps je le respecte énormément et j’essaye de l’écouter au mieux au quotidien.

Quels sont les prochains objectifs avec la République Tchèque ? 

FG : Maintenant l’objectif c’est le Championnat du Monde en Espagne à partir du 21 novembre, qui est très spéciale pour moi. On est déjà qualifié donc on peut se préparer pour faire un bon mondial. L’objectif est clair, passer le premier tour. Après ce sera sûrement compliqué d’atteindre les quarts de finale parce que c’est déjà les 8 meilleures équipes du monde et ça c’est très compliqué.

MH : Au prochain rassemblement nous allons au Championnat du Monde où nous voulons obtenir le meilleur résultat possible. Nous avons la Hongrie, l’Allemagne et la Slovaquie dans notre groupe donc nous nous devons d’en sortir et nous donnerons le maximum pour. Mais avant tout ça ils nous restent des matchs ici à Saint-Amand et j’espère que nous allons réaliser de belles performances et gagner autant de matchs que possible.