Première défaite des Louves à domicile contre Le Havre

Première défaite des Louves à domicile contre Le Havre

Jamais rentré dans son match, Saint-Amand n’a pas été à la hauteur du choc contre Le Havre, concurrent direct à la montée.

            Un jour sans. Les leaders du championnat sont passées au travers du duel des statuts VAP (Voie d’Accession au Professionnalisme), face au Havre (9e). Contre une équipe décimée par les blessures et les cas de covid, avec seulement sept joueuses de champ, Saint-Amand n’a jamais su imposer son rythme. Avec beaucoup de déchets d’entrée, les Louves ont d’abord encaissé des buts sans grande construction pour se trouver menées (5-6, 12’). Louison Boisorieux (9 buts) a très vite posé sa patte, alternant tirs de loin et passes millimétrées vers son pivot pour creuser un premier écart (7-10, 18’). Sous l’impulsion d’une Chloé Pugliese impeccable à 7m (4/4), Saint-Amand a recollé (10-10, 20’). Avant de payer, de nouveau, un manque d’implication défensive soldé par un léger retard à la pause (15-17, 30’). 

            Malgré les buts répétés sur les ailes, Manuella Dos Reis a tenté de sonner la révolte avec deux arrêts consécutifs dès le retour de la pause. Et Maëlle Chalmandrier (9 buts) l’a bien épaulée (20-20, 38’). Mais le récital de combativité des Havraises leur a permis de s’envoler, malgré des changements de postes et des associations de joueuses inédites (23-28, 48’). 0-6, 1-5, stricte, Saint-Amand aura tout tenté, sans parvenir à se construire une solidité défensive. Alors que les Louves s’encourageaient encore pour espérer une réaction d’orgueil, les erreurs techniques successives ont enterré leurs espoirs. Avec un trop grand nombre d’échecs au tir, Saint-Amand n’a pu que contempler la démonstration exemplaire des Havraises (29-35, 60’).

Félix Garçia, entraîneur : « Le covid ne peut pas être une excuse car toutes les équipes sont touchées aujourd’hui. On ne réussit pas à « faire mal » à nos adversaires, et le problème vient de la mauvaise préparation du match. L’exigence, ça commence aux entraînements mais surtout dans la mentalité. On peut faire les meilleurs entraînements du monde, si personne n’y met l’envie, ça ne marchera pas. Les matches à domicile sont cruciaux parce que tous les déplacements sont difficiles. Aujourd’hui, on a perdu un match à la maison, contre une équipe VAP et la première place du championnat. C’est impossible d’en retirer du positif. »

Maëlle Chalmandrier, meilleure amandinoise : « On n’a jamais su mettre notre rythme et notre jeu reflète ce que l’on a fait à l’entraînement cette semaine. Beaucoup de tirs ratés, de pertes de balle sans réaction. On a subi du début à la fin, en manquant des choses faciles. A un moment, une bête blessée n’est pas morte. On devrait arrêter de se sentir supérieures, si on veut monter en D1, on doit être beaucoup plus exigeantes. »

Stéphane Pellan, entraîneur du Havre : « On savait qu’on devait sortir des sentiers battus avec sept joueuses de champ. Il fallait tenir cette intensité au niveau physique, et l’état d’esprit a été irréprochable pendant soixante minutes. Les filles ont fini les genoux par terre et c’est une belle récompense pour elles. »

SAH-PH : Aly, Barthélémy 1/2, Boulou, Boutrouille 3/10, Chalmandrier 9/11 dont 1/1 jet de 7m, Gayet, Ingala, Kouaya 3/3, Pellerin 2/5, Peltier 2/7, Pugliese 6/7 dont 4/4 jets de 7m, Wild 3/6.

Dos Reis 6/34 Arrêts dont 0/1 jet de 7m, Heranval 3/10 Arrêts dont 0/1 jet de 7m.

Le Havre : Boisorieux 9/13 dont 2/2 jets de 7m, Dasylva 2/2, Diawara 6/7, Morvan 5/5, Mussard 2/4, Paye 7/11, Perrault 4/10.

Pantic 13/40 Arrêts dont 0/3 jets de 7m, Cyrille 0 Arrêts dont 0/2 jets de 7m.

Les Louves se déplacent à Achenheim Truchtersheim, le dimanche 23 janvier à 16h. Vous pourrez les retrouver à la salle Maurice Hugot de Saint-Amand-les-Eaux pour leur prochain match à domicile le samedi 5 février à 19h30, contre Rennes.

Classement actuel :

  • 1er Saint-Amand : 29 points
  • 2ème Stella Saint-Maur : 27 points
  • 3ème Sambre-Avesnois : 26 points (-1)
  • 4ème Noisy-le-Grand : 25 points
  • 5ème Bègles : 23 points (-1)
  • 6ème Vaulx-en-Velin : 23 points
  • 7ème Le Havre : 22 points
  • 8ème Bouillargues Nîmes : 21 points (-1)
  • 9ème Achenheim : 21 points (-2)
  • 10ème Clermont : 20 points
  • 11ème Rennes : 17 points
  • 12ème Rochechouart-St-Junien : 16 points (-1)
  • 13ème Octeville : 15 points
  • 14ème Cannes-Mandelieu : 11 points